Aller au contenu principal

Après de longs mois d’arrêt, depuis mars jusqu'en octobre, les chantiers MV Werften, au nord de l’Allemagne, reprennent lentement le travail sur les navires de croisière en cours de réalisation. Alors que le constructeur dépend des commandes de sa maison-mère, le groupe asiatique Genting HK, malmené par la crise, la reprise n’a pu se faire qu’après la négociation d'un plan de sauvetage avec le gouvernement fédéral allemand, qui a accordé le mois dernier un prêt de 193

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
MV Werften