Aller au contenu principal

A l’occasion de la mise sur cale du second paquebot géant de la classe Global de la compagnie asiatique Dream Cruises, filiale comme lui du groupe Genting Hong Kong, le chantier allemand MV Werften a dévoilé une nouvelle gamme de navires de croisière. Baptisée Universal Class, elle porte sur des unités de 88.000 GT et environ 2000 passagers, que le constructeur et sa maison-mère ont décidé de proposer à des groupes hôteliers désireux de développer leur activité dans la croisière. Genting HK espère livrer un premier Universal pour la fin 2022. Apparemment en vente directe ou en exploitation pour le compte de clients, le groupe mettant alors à profit son expertise avec ses compagnies Dream Cruises, Star Cruises et Crystal Cruises pour affréter des bateaux. 

Des navires beaucoup moins gros donc que le Global Dream, unité de 342 mètres de long pour 46 mètres de large, 208.000 GT de jauge et plus de 2503 cabines et une capacité maximale énorme annoncée à 9500 passagers grâce à de multiples cabines familiales. Prévu pour entrer en service en 2021, ce mastodonte, qui est le plus gros paquebot construit jusqu’ici en Allemagne, a vu sa section centrale, longue de 235 mètres, transférée le mois dernier du chantier de Rostock (Warnemünde) vers celui de Wismar où le navire sera achevé. Un départ qui a permis à MV Werften de procéder le 9 décembre à la mise sur cale de son premier sistership.

 

220093 mw werften warnemunde rostock global dream
© MV WERFTEN

Vue du futur Global Dream (© MV WERFTEN)

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
MV Werften