Aller au contenu principal

L’entreprise Caraïbes Remorquage, qui emploie 19 marins, a commandé un nouveau remorqueur portuaire à Piriou. Cet OST 30, qui sera construit à Nha Be (près d’Ho Chi Minh Ville), au Vietnam, doit être livré au troisième trimestre 2022. Il renforcera la flotte de trois remorqueurs de cet opérateur du port de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

Le navire tout acier de 30.30 mètres de long, par 10.40 de large, armé par six personnes, affiche un bollard pull de 60 tonnes. Il sera propulsé par deux Azimuth Stern Drive (ASD), avec embrayages hydrauliques intégrés, entraînés par deux moteurs diesels rapides de 1902 kW, chacun. Des embrayages glissants permettent d’absorber les variations de régime importantes sur les remorqueurs. Il a une capacité en combustible de 87 m3 et de 26 m3 en eau douce. Le navire s’appellera Pointe Vigie 2, en hommage au premier remorqueur de la flotte, le Pointe Vigie (202 GT), construit en 1968 (ex-Ouessant) et toujours en service, avec les Pointe Jarry et Pointe Tali.

Ce dernier est un autre OST 30 commandé par Caraïbes Remorquage à Piriou en 2017 et qui avait été livré l’année suivante. Cependant, le Pointe Tali était un peu moins puissant, avec une motorisation de deux fois 1678 kW et une traction au point fixe de 55 tonnes. Il s’agissait à l’époque de suivre le développement du terminal guadeloupéen de Jarry et l’augmentation de la taille des porte-conteneurs à assister. Felix Ramaye, le gérant de Caraïbes Remorquage s’est dit « très satisfait » de ce navire.

Le nouveau navire est plus puissant, mais aussi plus équipé. Il devra assister les navires de plus en plus grands qui escalent en Guadeloupe, à Basse-Terre, Marie-Galante et Pointe-à-Pitre, mais aussi effectuer des assistances et sauvetages en mer. Pour cela, il est doté d’un treuil arrière et d’un croc pour le remorquage hauturier, ainsi que d’un équipement FiFi 1/2 pour la lutte anti-incendie. Il compte aussi un système pneumatique de démarrage afin de limiter le nombre de batteries à bord, des circuits permettant l’avitaillement des navires en gasoil et en eau douce, une grue pour la manutention de colis, des défenses adaptées au poussage de barges de faible franc-bord et un système de réfrigération indirect par box coolers, adapté aux conditions tropicales, couvrant l’ensemble des équipements du bord sans circulation d’eau de mer. Il est conçu pour un inter carénage de trois ans avec anti-fouling spécial et système ICAF.

Piriou, qui réalise des remorqueurs depuis 20 ans, a achevé, il y a un peu plus d’un an, la livraison d’une série de six OST 30 pour Boluda, avec les VB Longchamp et VB Guardian, après les VB Suprise, VB Achéron, VB Concorde et VB Mirage. Le chantier a par ailleurs reçu une commande de la Société coopérative des lamaneurs des ports de Brest-Roscoff. Ce bateau de 16.5 mètres de long pour 6.56 de large et 2.5 de tirant d’eau, avec une capacité de traction de 15 tonnes, en construction au Vietnam également doit être livré d’ici la fin de l’été.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantier Piriou