Aller au contenu principal

Après un premier jugement en janvier, la cour du district sud de Floride a confirmé le verdict en faveur de Carnival dans l'affaire l'opposant à Rolls-Royce, sur les pods Mermaid équipant le Queen Mary 2. Le juge a estimé que Carnival avait subi un préjudice après que le motoriste leur ait conseillé l'installation de ces moteurs ainsi que l'appareil à gouverner du paquebot, livré en décembre 2003 par les chantiers de Saint-Nazaire. Le juge a estimé que Rolls-Royce avait fourni des indications erronées pour influencer Carnival dans son choix. Il a également considéré que les problèmes techniques qu'avaient dû subir les pods étaient liés à un problème de design imputable à Rolls-Royce. Le motoriste, qui ne souhaite pas commenter cette décision, a été condamné à verser 16.78 millions de dollars de dommages et intérêts.

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Rolls-Royce