Aller au contenu principal

Windship Technology a annoncé, lundi 6 septembre, avoir obtenu une approbation de principe (AiP) de la société de classification DNV pour son système d’ailes destinées à propulser des vraquiers ou pétroliers de 80.000 tpl.

Ces ailes de 48 mètres de haut sont groupées par trois pour plus de puissance, explique Windship. Chaque aile a des volets amovibles qui permettent d’optimiser la puissance produite en fonction de l’angle d’incidence avec le vent. Les ailes sont situées sur une plateforme qui les oriente automatiquement en route pour tirer le meilleur parti du vent. Elles peuvent se lever et s’abaisser pour accéder aux ports et passer sous les ponts ou portiques.

 

245415 navire ailes windship
© WINDSHIP TECHNOLOGY

(© WINDSHIP TECHNOLOGY)

 

Windship Technology défend une approche « holistique » combinant plusieurs inovations pour éliminer les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, au-delà des ailes, le navire est également équipé de grands panneaux solaires, une propulsion diesel-électrique avec un système de capture du carbone pour éviter les émissions, ainsi qu'un logiciel pour suivre de routage météo.

Présenté en début d’année comme le « Tesla des mers », l'entreprise n’a pas encore annoncé de contrat ou de futur prototype.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale