Aller au contenu principal

La décision de la Commission européenne quant à la reprise par le groupe italien Fincantieri des Chantiers de l’Atlantique va devoir encore attendre. Depuis plus d’un an, la Direction générale de la Concurrence examine cette opération, qui doit voir Fincantieri racheter 50% du constructeur de Saint-Nazaire

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique