Aller au contenu principal

STX France a procédé hier à la découpe de la première tôle du quatrième paquebot géant de la classe Oasis of the Seas. Sistership du troisième navire de la série, dont la mise à flot est prévue en juin et la livraison en avril 2016, ce nouveau mastodonte doit entrer en service au printemps 2018. Comme son aîné, il sera légèrement plus gros et volumineux que l’Oasis of the Seas et l’Allure of the Seas, des navires de 361 mètres, 225.000 GT de jauge et 2700 cabines livrés en 2009 et 2010 par le chantier finlandais de Turku au groupe américain Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL).

 

92173 oasis of the seas barcelone
© MER ET MARINE - KEVIN IZORCE

L'Oasis of the Seas (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

 

Le lancement de la construction de l’Oasis 4 intervient, en fait, avec presqu’un an d’avance. La phase de réalisation a été anticipée afin de compenser le creux de charge dans les ateliers de coque métallique suite à l’échec du projet Pegasis de Brittany Ferries, dont la commande a été annulée faute de financement. STX France a donc décidé de réaliser en avance de phase une section du second paquebot commandé par RCCL. En tout, une quinzaine de blocs (sur les 80 environ que comptera l’Oasis 4, soit un peu moins que les 86 de son aîné) seront assemblés cette année. Le tronçon restera ensuite en attente jusqu’à la mi-2016, date à laquelle les travaux reprendront. La section sera assemblée au reste du navire courant 2017. Entretemps, le chantier aura assemblé le premier paquebot du projet Vista de MSC Cruises, qui s’intercale entre les deux Oasis. 

- Voir notre reportage sur le chantier de l'Oasis 3

 

98919 oasis 3
© MER ET MARINE - KEVIN IZORCE

L'Oasis 3 en construction chez STX France (© : MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique