Aller au contenu principal

Les Chantiers de l’Atlantique vont signer ce lundi 20 janvier le plus importante série d’accords de leur histoire, avec en tout 10 nouveaux paquebots en perspective, pour une valeur comprise selon nos informations entre 7 et 8 milliards d’euros. Les documents vont être paraphés à Matignon par le constructeur français et la compagnie italo-suisse MSC en présence du premier-ministre Edouard Philippe.

Deux World confirmés, quatre nouveaux géants à suivre

Cet engagement de l’armateur comprend trois volets. Le premier, attendu, est sans surprise la transformation en commande ferme des troisième et quatrième paquebots géants du type World Class, pour un montant d’un peu plus de 2 milliards d’euros. Tête de série de ce programme, le futur MSC Europa a vu sa construction débuter le 31 octobre dernier à Saint-Nazaire en vue d’une livraison en mai 2022. Son premier sistership suivra en mai 2024. Quant aux deux autres, désormais confirmés, ils rallieront la flotte de MSC en 2025 et 2027 (au lieu de 2026 pour le quatrième). Longs de 333.3 mètres pour une largeur de 47 mètres et une hauteur de 68 mètres, ces mastodontes de 205.700 GT de jauge disposeront de 2632 cabines et suites, avec une capacité maximale de 6761 passagers (5264 en base double), servis par 2139 membres d’équipage. Le MSC Europa sera le premier paquebot réalisé en France fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Il embarquera également un prototype de pile à combustible fonctionnant au GNL afin de réduire les émissions de CO2.  

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale Croisières
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique