Aller au contenu principal

Rien n'a encore été annoncé mais on parle de plus en plus, à Saint-Nazaire, d'une nouvelle visite du chef de l'Etat. La dernière en date remonte à juillet 2010. Les chantiers STX France avaient alors, grâce à une garantie financière de l'Etat, signé la commande du paquebot MSC Divina. Devant les salariés de l'entreprise, le président de la République avait également tenue pour acquise la construction dans l'estuaire de la Loire de bâtiments de projection et de commandement destinés à la Russie. Un retour de Nicolas Sarkozy à Saint-Nazaire pour annoncer la bonne nouvelle n'aurait rien de surprenant. Reste à savoir quand cette bonne nouvelle tombera. Nicolas Sarkozy chez STX France en juillet dernier (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU) Car, si fin décembre, Moscou a fait savoir qu'au terme d'un appel d'offres international, le design français était retenu, la commande n'a pas pour autant été notifiée. La signature du contrat est-elle une question de jours, de semaines ou de mois ? Hier, chez DCNS (concepteur des BPC et porteur du programme), on se gardait bien de jouer au devin : « Ce sont des négociations longues et difficiles, et cela peut prendre un certain temps ». Le BPC français Dixmude, en achèvement à Saint-Nazaire (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Chantiers de l'Atlantique