Aller au contenu principal

Fraîchement livré par le chantier Sibiril Technologies de Carantec, le canot tous temps de nouvelle génération (CTT NG) a été comme prévu mis à l’eau en baie de Saint-Tropez le 21 janvier. Le Bailli de Suffren III (SNS 004) a été débarqué par les grues du cargo Deo Volente, qui l’avait chargé à Brest le 16 janvier avant de le convoyer vers la Méditerranée. Le nouveau canot de la station de sauvetage tropézienne a été accueilli à son arrivée par son aîné, le Bailli de Suffren II (SNS 066), qu’il va remplacer, ainsi que la vedette de seconde classe Amiral Chevalier (SNS 212) de la station de l’Esterel.

 

Le Bailli de Suffren II devant le cargo Deo Volente pendant le déchargeant du Bailli de Suffren III (© : DRONE PROJECT)

Le cargo Deo Volente déchargeant le Bailli de Suffren III (© : DRONE PROJECT)

Le cargo Deo Volente déchargeant le Bailli de Suffren III (© : DRONE PROJECT)

Le Bailli de Suffren III rejoignant Saint-Tropez après son déchargement (© : DRONE PROJECT)

 

Long de 19 mètres, le Bailli de Suffren III est pour mémoire le quatrième des cinq CTT NG commandés par la SNSM à Sibiril. Les trois premiers ont été livrés en 2015, 2016 et 2017 aux stations de l’île de Sein, des Sables d’Olonne et de Sète. Le cinquième, destiné à Saint-Malo, doit être achevé cette année par le chantier breton.

- Voir notre article détaillé sur le Bailli de Suffren III

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

244586 ctt ng bailli de suffren III brest
© MICHEL FLOCH

Arrivée du Bailli de Suffren III à Brest le 15 janvier pour son chargement le lendemain sur le Deo Volente (© : MICHEL FLOCH)

244587 ctt ng bailli de suffren III brest
© MICHEL FLOCH

Arrivée du Bailli de Suffren III à Brest le 15 janvier pour son chargement le lendemain sur le Deo Volente (© : MICHEL FLOCH)

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) Sibiril Technologies