Aller au contenu principal

Nommée administratrice judiciaire de Sibiril Technologies par le tribunal de commerce de Brest, maître Sophie Gauthier a fait savoir hier soir que la date limite pour le dépôt des offres de reprise du chantier naval de Carantec a été prolongée. Les candidats potentiels ont finalement jusqu’au lundi 31 janvier à 11 heures pour remettre leur dossier à son cabinet (2Massociés à Rennes).

Le constructeur finistérien bénéficie donc, in fine, de trois semaines supplémentaires pour trouver un repreneur par rapport à la date initialement fixée pour le dépôt des offres de reprise (le 10 janvier). Un délai considéré comme trop court alors que Sibiril a été placé en redressement judiciaire le 14 décembre, avec entretemps la période des fêtes de fin d'année.

Spécialisé dans les bateaux en composite, le chantier, qui emploie 20 salariés, a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de plus de 3.2 millions d’euros.  

- Voir notre article détaillé sur la mise en redressement judiciaire de Sibiril

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs. 

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Sibiril Technologies