Aller au contenu principal

Toshiba annonce avoir développé un système de pile à hydrogène mobile. Un navire équipé a reçu une autorisation temporaire de navigation des autorités japonaises. Le système est toujours en phase de démonstration et vérification, conduite notamment avec l’Université océanographique de Tokyo (Tumsat). Selon le fabricant japonais, ce système mobile sans émission de CO2, conçu pour pouvoir être installé également dans des camions et des trains, est particulièrement compact. D’une puissance de 30 kW, il occupe, à puissance équivalente, un tiers de moins en volume qu’un système de pile à combustible fixe, revendique Toshiba. Un gain obtenu grâce à sa conception simplifiée et à l’amélioration de son conditionnement, tout en répondant aux normes de sécurité du ministère des Transports japonais. Le volume important occupé par les piles à hydrogène, qui ont l'avantage de rejeter seulement de l’eau et de l’oxygène pour créer de l'énergie, est une importante contrainte.

Ce n’est pas la première fois que Toshiba installe une pile à hydrogène sur un bateau. En 2016, le Raicho N, un petit navire équipé d’une pile de 3.5 kW, avait été développé conjointement avec la même université dans le cadre d’un projet de recherche.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale