Aller au contenu principal

Les chantiers japonais Mitsubishi Heavy Industries ont lancé avec le groupe français TotalEnergies une étude de faisabilité pour le développement d’un transporteur de dioxyde de carbone liquéfié (LCO2). Ce projet s’inscrit dans le cadre du développement du captage, du stockage et de la valorisation du CO2 (CCUS), dont TotalEnergies a fait une priorité stratégique. Une technique consistant à capturer le CO2 des installations industrielles pour le transporter pipeline ou par bateau avant de le stocker dans le sous-sol, notamment dans d’anciens champs pétroliers, voire de le réutiliser.

 

 

Il s’agira de travailler sur des navires de transport de CO2 liquide de gros tonnage pour parcourir de longues distances avec un prix maîtrisé. MHI, qui estime que cette technique a un rôle à jouer dans la décarbonisation, veut se positionner dans la chaîne de valorisation du CO2.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale