Aller au contenu principal

Le groupe de construction navale Vard annonce que la compagnie brésilienne Transpetro, filiale du groupe Petrobras, a annulé la commande de deux navires de transport de GPL. Ces bateaux, qui devaient être livrés entre 2014 et 2016, étaient les derniers d’un contrat portant sur la construction de huit navires de ce type au chantier Vard Promar, détenu à 50.5% par Vard. Le contrat pour ces huit navires, signé en juin 2010, avait une valeir de 536 millions de dollars. « La société est en train d’évaluer son exposition sur le marché brésilien et à l’intention de demander à Transpetro une indemnisation pour les dommages en lien avec les contrats résiliés », précise Vard. 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale
Dossiers
Vard