Aller au contenu principal

Le groupe finlandais Wärtsilä annonce qu’il va équiper les deux premiers vraquiers auto-déchargeants hybrides. Ces navires d’un port en lourd de 9300 tonnes sont en cours de construction aux chantiers néerlandais Royal Bodewes pour l’armement norvégien Aasen Shipping.

Ils seront équipés d’un moteur Wärtsilä 26 avec réducteur et hélice à pas variable, d'un tableau électrique CC, d'un parc de batteries, et d' un système de gestion de l’alimentation. L’ensemble doit être livré à partir de mi-2021. Les vraquiers seront dotés d’excavateurs, pour charger et décharger, qui seront alimentés par les batteries permettant d’économiser du carburant et d’éviter des émissions de gaz à effet de serre en n'ayant pas recours au diesel.

Wärtsilä explique avoir mené une étude complète avant de déterminer si un système hybride serait avantageux. L’équipementier a conclu que le surcoût initial lors de la construction serait largement rentabilisé par les économies de carburant. L’investissement pour l’installation hybride est en partie financé par Enova SF, l’organisme public norvégien pour la transition énergétique.

 

Aller plus loin

Rubriques
Construction navale