Défense
100 ans d'aéronautique navale au Musée de la marine

Actualité

100 ans d'aéronautique navale au Musée de la marine

Défense

Les évènements se succèdent dans le cadre du centenaire de l'aéronautique navale. A partir du 27 octobre, ce sera au tour du Musée national de la marine, à Paris, d'inaugurer une exposition consacrée à l'histoire de l'aéronavale tricolore. Ce nouveau parcours thématique permanent ambitionne de faire découvrir aux visiteurs l'étonnante histoire et les enjeux de l'aviation dans la Marine.
Les prémices de l'aéronautique navale remontent aux années 1870. Les ballons montés, très utilisés pendant la guerre franco-allemande, étaient pour la plupart mis en oeuvre par des marins en raison de leurs compétences dans l'art de la navigation. La traversée de la Manche par Blériot en juillet 1909 amène la Marine nationale à se tourner vers l'aviation en 1910. Elle se procure alors, au fil des années, aéroplanes, hydravions, hélicoptères, avions, porte-avions... Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l'aéronautique navale s'est fortement développée. Elle est actuellement très impliquée dans toutes formes d'opérations : dissuasion, projection, protection, prévention, connaissance et anticipation, dans un cadre national et international. Elle compte aujourd'hui 6800 hommes et femmes, militaires et civils, et 211 aéronefs.

Du ballon au drone

1910 marque la naissance de l'aéronautique maritime, renommée plus tard aéronautique navale. Pour célébrer son centenaire, le musée national de la Marine crée cet espace permettant au grand public de comprendre la dimension aérienne de la marine, des précurseurs à aujourd'hui. Sur 100 m2, le public évolue parmi des modèles d'appareils, tels une grande maquette de dirigeable Astra-Torrès (1917), des hydravions Breguet (1935 et 1936), les hélicoptères Alouette (1955,62) et Super Frelon (1963), l'avion Etendard (1961) et Super Etendard (1978), le Rafale (2001), et bien d'autres encore. Il découvre également une véritable nacelle de ballon de 1917, un tableau de bord d'avion des années 50, des tenues de marins volants ou encore un siège éjectable de Crusader !
Disparition du dirigeable, âge d'or des hydravions, ou impressionnants porte-avions, de la Foudre au Charles de Gaulle.... Dans ce lieu, où sont présentés aéronautique navale basée à terre et aéronautique navale embarquée, des témoignages humains et techniques racontent ces évolutions majeures de la Marine nationale. Maquettes, objets, instruments, films d'époque, photographies anciennes et contemporaines se joignent à une chronologie illustrée des événements marquants.
___________________________________________

- Plus d'informations sur le site du Musée de la marine

Aéronavale