Marine Marchande
11 marins chinois tués sur le Mékong

Actualité

11 marins chinois tués sur le Mékong

Marine Marchande

11 marins chinois ont été été tués samedi après que leurs navires aient été attaqués alors qu'ils navguaient sur le Mékong. Les deux caboteurs, le Hua Ping et le Yu Xing 8, se trouvaient dans la zone du triangle d'or quand ils ont été abordés puis détournés par des hommes armés. Seul un membre d'équipage du Hua Ping et un du Yu Xing ont pu se sauver durant l'assaut. Un marin est porté disparu après qu'il ait plongé pour échapper aux agresseurs. Les autorités chinoises ont demandé aux "gouvernements concernés", via leur ambassade à Bangkok et leur consulat général à Chiang Mai (Thaïlande), de prendre des mesures pour améliorer la sécurité sur le fleuve. L'attaque aurait sans doute des motivations crapuleuses. Les autorités thaïlandaises pensent que ces hommes armés seraient affiliés à un groupe de trafiquants de drogue qui est actif dans la zone.

Piraterie