Défense
12 intercepteurs Ufast pour les fusiliers-marins
ABONNÉS

Actualité

12 intercepteurs Ufast pour les fusiliers-marins

Défense

Très beau succès pour le chantier Ufast de Quimper, sorti vainqueur de l’appel d’offres pour équiper les fusiliers-marins français d’intercepteurs blindés. C’est le programme des Vedettes Protégées de Défense Maritime et Portuaires (VPDMP), que la Direction Générale de l’Armement a notifié le 19 mars au constructeur breton. Ce dernier va réaliser 12 unités de ce type, dont le premier exemplaire devrait être mis à l’eau début 2019.

Longs de 15 mètres et réalisés en matériau composite, ces intercepteurs seront dotés d’une propulsion hors-bord, avec quatre moteurs de 350 chevaux et une vitesse de plus de 40 noeuds à pleine charge. « La carène a été spécialement développée en bassin d’essais pour apporter une excellente tenue à la mer et assurer des transitions extrêmement rapides entre les vitesses de patrouille lente et de poursuite sans effet de cabrage lors du déjaugeage. Ils seront construits en CVR mis en oeuvre par infusion, matériau particulièrement performant pour les embarcations rapides, en apportant solidité,

Chantier Ufast | Toute l'actualité du chantier naval de Quimper Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française