Divers
1er avril : Des poissons et des appâts

Actualité

1er avril : Des poissons et des appâts

Divers

Comme le veut la tradition, il y avait dans notre newsletter d'hier quelques « poissons d'avril », mais aussi des leurres. D'abord, Francis Vallat ne va pas s'enrôler dans l'US Navy, même s'il a particulièrement apprécié la visite de l'USS Harry S. Truman en juin dernier, à l'occasion des festivités du centenaire de l'aéronautique navale à Hyères (où a été prise la photo montrant le président du CMF avec une casquette du porte-avions américain). Les prochaines frégates de la Marine nationale ne seront pas, non plus, dotées de voiles, pas plus que l'Etoile et la Belle Poule seront transformées en patrouilleurs côtiers. On saluera cependant Jean-Louis Venne, qui a travaillé plusieurs heures sur pour adapter une voilure crédible sur une coque de frégate Horizon. Et on attribuera une mention spéciale au service de communication de DCNS qui, ne manquant pas d'humour, nous a retourné le poisson d'avril en nous faisant croire l'espace d'un quart d'heure que les services commerciaux et juridiques du groupe voulaient porter plainte pour « dégradation d'image ».
En dehors de ces deux « blagues », il y avait aussi une subtilité concernant le Super Etendard Modernisé transféré à Hyères. Le SEM 24 a bien fait du bateau, mais sur une barge, et non sur un chaland de débarquement, où il eut été très à l'étroit. Enfin, le piège résidait dans l'article sur le Love Love. Ce demi-voilier donnant l'impression de couler existe bel et bien et a d'ailleurs provoqué quelques frayeurs au cours de ses navigations, de nombreux navires lui offrant leur aide, pensant qu'il était en train de couler.