Divers

Fil info

20 migrants sauvés au large de Gravelines

Divers

Le lundi 05 août 2019 à 08h47, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez qu'une embarcation avec à son bord 20 migrants est à la dérive au large de Gravelines. Les migrants ont prévenu directement les pompiers par téléphone, indiquant qu’ils se trouvaient en panne de carburant. Les pompiers ont relayé l'information au CROSS Gris-Nez.

Le CROSS lance alors la procédure de recherche et de sauvetage en mer, et engage les moyens les plus proches ou efficients pour la sauvegarde de la vie humaine dans un détroit où circule entre 20 et 25% du trafic maritime mondial. Le patrouilleur des garde-côtes (PGC) Jacques Oudart Fourmentin de la douane française, ainsi que l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale stationné au Touquet interviennent : l'hélicoptère Dauphin relocalise à 09h15 l'embarcation à la dérive, qui est ensuite approchée par le patrouilleur de la douane française à 09h30.

 

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

(© MARINE NATIONALE)

 

Les migrants, dont certains étaient en état de légère hypothermie et de choc, sont récupérés à bord du PGC Jacques Oudart Fourmentin et acheminés au port de Dunkerque où ils sont pris en charge par les pompiers (CODIS 59) ainsi que la police aux frontières (PAF 59) à 10h30.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au Monde, et donc dangereuse pour la vie humaine.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 05/08/19