Marine Marchande
200 licenciements chez Condor Ferries

Actualité

200 licenciements chez Condor Ferries

Marine Marchande

Ce n'est sans doute, malheureusement, que le début d'une vague de licenciements dans les entreprises de ferries du transmanche. Après DFDS début août, c'est Condor Ferries, armement spécialisé dans le transport vers les îles anglo-normandes récemment racheté par un consortium mené par Brittany Ferries, qui annonce 200 licenciements, plus d'un tiers de ses effectifs, conséquence directe de la crise sanitaire du Covid-19. 

La compagnie, qui effectue des rotations passagers et fret au départ de Portsmouth et Saint-Malo vers Jersey et Guernesey, a enregistré une chute de 75% de ses recettes ces cinq derniers mois. De mars à début juillet, aucune liaison passagers n'a été effectuée en raison du confinement et le fret a baissé de 40%. Les îles anglo-normandes ont rouvert leurs frontières début juillet mais depuis le 15 août, elles sont soumises aux mêmes obligations de quarantaine que le Royaume-Uni pour les voyageurs en provenance de France. Ce qui a eu pour effet immédiat l'arrêt des excursions de courte durée.

Les annonces de Condor Ferries n'ont pas d'impact sur Brittany Ferries. Les deux sociétés ont des trésoreries et des identités juridiques indépendantes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Condor Ferries | Toute l'actualité de la compagnie de ferries