Marine Marchande
21.600 bouteilles de vin vieillies en mer à bord du CMA CGM Matisse

Actualité

21.600 bouteilles de vin vieillies en mer à bord du CMA CGM Matisse

Marine Marchande

Il y a cinquante ans, Henri Maire avait eu l'idée de vieillir son vin lors d'un tour du monde en bateau. Un demi-siècle plus tard, la maison jurassienne qui porte son nom a décidé de renouer avec cette tradition. Le 16 novembre dernier, deux conteneurs transportant 21.600 bouteilles d'Arbois ont embarqué au Havre sur le CMA CGM Matisse. Affecté au service Tour du Monde de la compagnie française, reliant l'Europe à l'Australie, le navire a transité avec la cuvée 2002 par les Etats-Unis, Panama, Tahiti, la Nouvelle Calédonie, l'Australie, la Nouvelle Zélande, l'Angleterre et les Pays Bas, avant de revenir au Havre le 6 février. L'Arbois a finalement retrouvé sa terre natale le 19 février pour une grande dégustation. Après trois mois de périple, les bouteilles ont été débouchées cette semaine. Quel fut l'effet du roulis, des variations de température, de la pression atmosphérique et de l'air pur de l'océan ? « Les expériences précédentes menées par Henri Maire, avaient prouvé que le vin parti en tonneaux sur les mers s'était bonifié, avait évolué plus vite, avait acquis plus rapidement son âge d'or », explique la maison Henri Maire. Christophe Menozzi, président des sommeliers du Jura, parle d'un vin plus tapissé en bouche et d'un tanin plus satiné que l'Arbois n'ayant pas fait le voyage.

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français