Pêche
22 millions d'euros pour les criées de Concarneau et du Guilvinec
ABONNÉS

Actualité

22 millions d'euros pour les criées de Concarneau et du Guilvinec

Pêche

22 millions d'euros… C’est le coût total d’un vaste projet de restructuration porté par le Syndicat mixte Ports de pêche et plaisance de Cornouaille, la CCI Métropolitaine Bretagne Ouest, et la Région, qui a été dévoilé mercredi soir. « Il s’agit là des deux projets majeurs pour les années à venir dans les ports de Cornouaille, pour ce qui est la première place de pêche fraîche en France », a souligné Michaël Quernez, le président du syndicat mixte.

Dans les deux cas, tant au Guilvinec qu’à Concarneau, certains objectifs sont communs. Comme l’adaptation de l’outil aux besoins et aux quantités de poissons débarquées et vendues, la mise en valeur du produit (avec notamment un gros travail sur la chaîne du froid, la vente et l’expédition), et la volonté d’améliorer les conditions de travail de tous les professionnels, ainsi que de prendre en compte certains enjeux environnementaux. Avec, sur les deux bâtiments, la nécessité de les adapter à ces nouveaux process, et un rattrapage dans le retard pris en matière d’entretien.

Concarneau, criée

Pêche