Défense
22 nouveaux hélicoptères NH90 pour les armées françaises

Actualité

22 nouveaux hélicoptères NH90 pour les armées françaises

Défense

Hervé Morin, ministre de la Défense, a annoncé hier la commande, fin décembre, de 22 hélicoptères de transport NH90, pour un montant proche de 600 millions d'euros. Ces appareils, destinés à l'armée de Terre, pourront notamment être embarqués sur les bâtiments de projection et de commandement, ainsi que les transports de chalands de débarquement de la marine. Cette nouvelle commande porte à 34 le nombre de machines commandées jusqu'ici pour l'armée de Terre (un premier lot de 12 hélicoptères notifié fin 2007). Avant ces appareils, destinés à remplacer la génération des Puma, le ministère de la Défense avait déjà commandé pour l'aéronautique navale 27 NH90, soit 14 en version transport et 13 en version combat.
L'agence contractante est la NAHEMA, agence de l'OTAN en charge de l'hélicoptère NH90, et le maître d'oeuvre industriel est le consortium NH Industries (Eurocopter - 62,5%, AgustaWestland - 32% et Stork Fokker - 5,5%).
Le NH90 est un hélicoptère de la classe des 10 tonnes destiné au renouvellement des flottes de transport tactique et de lutte anti-sous-marine. Ce programme a été lancé conjointement par quatre pays : l'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-bas, auxquels se sont ajoutés par la suite le Portugal et la Belgique. A ce stade, le NH90 a également été acheté par la Finlande, la Norvège, la Suède, la Grèce, le Sultanat d'Oman, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Espagne. Le nouveau contrat signé fin décembre porte le nombre de commandes fermes à 529 appareils.
Les hélicoptères destinés aux forces françaises sont produits sur le site Eurocopter de Marignane.