Divers
250 marins à l'assaut du Record SNSM

Actualité

250 marins à l'assaut du Record SNSM

Divers

C'est ce week-end que débute la grande manifestation annuelle de soutien aux sauveteurs en mer. A Saint-Nazaire, les voiliers se rassemblent depuis quelques jours en vue de la Semaine du Record SNSM. L'objectif est, notamment, de sensibiliser la population, à l'approche de la saison estivale, aux dangers que peut présenter la mer. « Nous voulons faire passer un message de sécurité, en effet le public retient surtout les faits de sauvetage et non le message sécuritaire, il est important d'optimiser le matériel, de porter les brassières, on se bat sur ces points importants », explique Jean-Michel Paringaux, patron de la station SNSM de Pornichet, au nord de Saint-Nazaire. Et pour porter ce message, les stars de la voile ont, comme à leur habitude, répondu présent. De Michel Desjoyeaux (Foncia), parrain historique du Record, à Franck Cammas (Groupama) et Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !), en passant par Antoine Koch (Sopra), Pascal Bidégorry (Banque Populaire) ou Vincent Riou (PRB), tous seront là ! Mais ils ne seront pas les seuls, comme le souligne le directeur de course, Bernard Duval : « Le Record permet de rassembler un plateau composé d'un mélange de marins venus de tous horizons. Nous allons accueillir des skippers de monocoques 60 pieds (les bateaux du Vendée Globe), de multicoques 60 pieds (Formules 1 des mers) mais également des unités plus modestes skippées par des plaisanciers : un Sangria, des Surprises, des First ou des Oceanis. C'est cette diversité qui fait l'originalité et le succès de cette épreuve. »
A noter que tous les bateaux seront équipés cette année d'une balise de positionnement qui permettra de suivre la course en temps réel sur le site internet officiel de l'épreuve.

 (© : BENOIT STICHELBAUT)
(© : BENOIT STICHELBAUT)

Des participants toujours plus nombreux

17 sur la ligne de départ en 2005, 33 en 2006... cette année, ils seront 48 bateaux à pointer leurs étraves en rade de Saint-Nazaire, dimanche, pour le grand départ. Devant les concurrents, un sprint de 284 milles qui les mènera à Saint-Malo. « Aucune marque de parcours, tout sera à laisser à tribord. Les zones délicates seront à Ouessant et Sein, passages connus pour leurs courants. C'est un parcours très tactique qui permettra aux marins et à leurs montures de pleinement s'exprimer », précise Bernard Duval. Au total, ce sont donc plus de 250 marins qui s'élanceront pour une seule cause, celle des sauveteurs en mer. Comme à son habitude, le Record SNSM promet d'ores et déjà de belles bagarres entre clans : les multicoques ORMA d'un côté et les monocoques IMOCA de l'autre. Au sein de cette dernière classe, ce sera d'ailleurs l'occasion pour Michel Desjoyeaux et le Team Foncia de tester leur nouvelle monture face à Vincent Riou (récent vainqueur de la Calais Round Britain Race sur PRB), Jérémy Beyou (Delta Dore), Yann Eliès (Generali) et consort. Le top départ sera donné comme à l'accoutumée devant la jetée Est, à l'embouchure de la Loire, à 13h00 dimanche par le président du comité de course, Youenn Rousse.
Le public est attendu nombreux à Saint-Nazaire, pour admirer les bateaux dans le port et profiter des animations, puis pour profiter du spectacle offert par le départ de la course.
Association de loi 1901, la Société Nationale de Sauvetage en Mer compte plus de 230 stations en France métropolitaine et dans les territoires d'outre-mer. Elle compte 7000 membres, dont 3500 sauveteurs bénévoles embarqués, assurant le sauvetage au large. Au bord des plages où en mer, les sauveteurs chaque année secours à 8000 personnes, sauvant 600 à 700 d'entre elles d'une mort certaine.
_____________________________________________

- ACCEDER AU SITE DU RECORD SNSM

 (© : JEAN-MARIE LIOT)
(© : JEAN-MARIE LIOT)

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer