Vie Portuaire
384 millions de tonnes de marchandises traitées dans les ports français en 2006

Actualité

384 millions de tonnes de marchandises traitées dans les ports français en 2006

Vie Portuaire

Avec un trafic total de 384 millions de tonnes, les ports français ont réalisé, en 2006, une progression de 3.2% par rapport à l'année précédente. Marseille s'est illustré en dépassant le cap des 100 millions de tonnes, un niveau que la première place française n'avait plus atteint depuis 1980, alors que 80% de son activité dépendait des hydrocarbures. Si le trafic du Havre est en léger recul et celui de Nantes à son niveau historique de 2005, les ports de Dunkerque, Rouen et La Rochelle ont vu leurs résultats progresser de 6%. Sur l'ensemble des ports, les vracs liquides sont en hausse de 1.6%, les vracs solides de 1.5% et les marchandises diverses de 6.9%, dont 1.5% pour les conteneurs. On retiendra également de l'année écoulée la concrétisation du projet de décentralisation des 18 ports d'intérêt national. Conscient de l'impact économique majeur des ports, le ministère des Transports a soutenu leur croissance au travers de nombreux investissements. « Plusieurs projets majeurs ont été achevés ou ont connu des évolutions importantes en 2006, grâce à un effort financier de l'Etat de 41 millions d'euros, ce qui correspond à une multiplication par deux des dotations par rapport aux années précédentes », souligne le ministère.

Tripler le trafic conteneurisé d'ici 2015

La majeure partie des investissements nécassaires aux grandes infrastructures restent néanmoins par les établissements portuaires, les collectivités locales et les opérateurs privés. Ainsi, au Havre, la première phase de Port 2000 a été inaugurée en mars dernier. A terme, ce nouveau pôle dédié au conteneur, dont deux nouveaux postes à quai entreront en service en 2007, permettra de traiter 6 millions d'EVP, contre 2 millions aujourd'hui. Pour Nantes Saint-Nazaire, 2006 restera marquée par le lancement, en septembre, du projet de réalisation d'un nouveau terminal à Donges Est. Dans le même temps, un autre grand programme devenait réalité dans le sud. Après avoir bouclé le tour de table financier, les travaux du futur terminal à conteneurs de Marseille, Fos 2XL, ont débuté fin 2006. Pour le ministère des Transports : « Le développement de ces projets, qui s'accompagne de nombreux autres investissements dans les autres ports, marque la volonté du gouvernement de poursuivre le développement des ports français et le secteur de la logistique, en privilégiant le transport maritime dans le cadre d'un développement durable des transports ». L'objectif fixé par Dominique Perben est de tripler le trafic global des ports français, pour atteindre 10 millions de conteneurs en 2015.

Divers Ports