Divers
5.4 tonnes de cannabis saisies par les douaniers français et espagnols

Fil info

5.4 tonnes de cannabis saisies par les douaniers français et espagnols

Divers

 

Dans le cadre d’une vaste opération franco-espagnole de surveillance aéronavale organisée du 15 au 25 juin en Méditerranée, 5,4 tonnes de résine de cannabis viennent d’être saisies en mer d’Alboran. La marchandise est estimée à 32,6 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

 

 

Le 17 juin, avec le soutien de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), les douaniers français des services garde-côtes de Méditerranée, en surveillance à bord du nouveau patrouilleur de la douane, le « Jean-François Deniau », procèdent au contrôle d’un navire battant pavillon de Sierra Leone, conjointement avec les équipes du patrouilleur de la douane espagnole. A bord, ils découvrent 2,1 tonnes de résine de cannabis dissimulées dans une cache aménagée en fond de cale.

Dans la nuit du 19 au 20 juin, la localisation d’une embarcation semi-rigide chargée de résine de cannabis par un hélicoptère de la douane française permet la saisie de 2 tonnes de résine supplémentaires et l’interpellation de 5 personnes par la douane espagnole sur une plage de Torre del Mar.

Le 22 juin, après la poursuite d’un go-fast maritime par les embarcations rapides du « Jean-François DENIAU », et du patrouilleur espagnol, le « Fulmar », ainsi qu’un appui aérien de l’hélicoptère de la douane française, les services garde-côtes espagnols saisissent 720 kg de résine de cannabis supplémentaires sur la plage de La Atunara (Andalousie).

Le 24 juin 2016, les moyens aériens français détectent une nouvelle embarcation semi-rigide chargée de résine de cannabis. Les patrouilleurs français et espagnol prennent alors en chasse le bateau et récupèrent 19 ballots de cannabis (correspondant à 570 kg) que les trafiquants jettent par-dessus bord avant de prendre la fuite.

Au total 5 410 kg de résine de cannabis ont été saisis et 7 personnes arrêtées.

L’opération baptisée « PASCAL », en hommage à Pascal ROBINSON, fonctionnaire de la douane française mort en service le 23 novembre 2015, alors qu’il était engagé dans une opération contre un trafic d’armes, constitue un nouveau palier dans la collaboration entre les douanes française et espagnole. Il s’agit en effet de la première opération coordonnée d’ampleur ayant fait intervenir en Méditerranée des moyens maritimes et aériens douaniers français et espagnols. Elle illustre la complémentarité des services douaniers engagés au niveau international. Elle se traduira à l’avenir par une association croissante des moyens français et espagnols en méditerranée en matière de surveillance aéronavale.

Cette expérience traduit également l’ambition de la douane française de lutter de toujours plus efficacement contre les trafics. En matière de surveillance aéronavale, cette ambition s’est notamment traduite par l’acquisition en 2015 du nouveau patrouilleur de 53 mètres, le Jean-François Deniau.

En 2015, la douane française a saisi 63 tonnes de cannabis.

Communiqué de la Douane, 27/06/16

 

 

Douane | Toute l'actualité des douanes en mer | Mer et Marine