Marine Marchande
70 entreprises dans le projet Corsica Maritima de reprise de la SNCM

Actualité

70 entreprises dans le projet Corsica Maritima de reprise de la SNCM

Marine Marchande

Corsica Maritima est le nom qu’ont choisi les entrepreneurs corses, réunis la semaine dernière à Corte, pour la société qui va porter le projet de reprise de la SNCM qu’ils comptent présenter au tribunal de commerce de Marseille en septembre prochain. 70 sociétés, de distribution et de transport notamment, représentant « le premier cercle d’entreprises insulaires », selon un communiqué diffusé en fin de semaine, ont donc choisi de s’unir sous la houlette de Pierre Anchetti, patron du groupe éponyme.

Ce consortium, qui s’était déclaré il y a quelques semaines déjà, annonce avoir « des contacts sérieux avec des partenaires armateurs d’importance » et vouloir « finaliser des propositions sérieuses tant en terme social que de pérennisation économique ».

Pour mémoire, la SNCM est actuellement en redressement judiciaire. La période initiale, prévue jusqu’à fin mai, a été repoussée jusqu’à fin septembre par le tribunal de commerce. Ce dernier a rejeté les trois offres de reprise, portées par Patrick Rocca, Daniel Berrebi et Christian Garin, qui lui avaient été présentées en début de mois. Le groupe STEF, propriétaire de la Méridionale, ainsi que le consortium Corsica Maritima n’avaient pas présenté de projet dans ce premier round mais devraient en déposer un fin septembre.

Corsica Linea | Toute l'actualité de la compagnie de ferries