Marine Marchande
A2V : Nouvelle commande d'une vedette rapide de luxe

Actualité

A2V : Nouvelle commande d'une vedette rapide de luxe

Marine Marchande

A2V continue sur sa lancée. La jeune PME rochelaise, dont les fondateurs sont à l’origine du concept de navire rapide à portance aérodynamique, vient de vendre, en quelques semaines, deux bateaux. Le premier, annoncé début mai, est une vedette de transport de personnel de 15.5 mètres destinée à la compagnie Peschaud pour ses activités de servitude des plateformes offshore en Afrique de l’Ouest. D’une capacité de 25 passagers, ce crew boat affichera une vitesse de service de 40 nœuds et 600 km d’autonomie. Et cette première unité pourrait être une future tête de série.

Une deuxième commande vient tout juste d’être annoncée. Il s’agit d’une vedette « shuttle » de luxe, pour la société Proyachting, basée à Evian. D’une longueur de 11.5 mètres et d’une capacité de 12 passagers, elle croisera sur le lac Léman où elle desservira, à une vitesse de service de 50 nœuds, l’aéroport, les infrastructures hôtelières ainsi que le casino et les golfs.

 

Vue intérieure de la future vedette du lac Léman (© A2V)

Vue intérieure de la future vedette du lac Léman (© A2V)

 

Un programme de développement d'une unité hauturière avec Bourbon et le DNV-GL

Ces deux bateaux vont être construits à La Rochelle, comme l’avait été le prototype, sorti il y a un an et qui a servi à valider les calculs et confronter le concept aux conditions de mer. A2V, qui s’est installé dans un hangar de 1000 m2 avec une cale de mise à l’eau, poursuit son partenariat avec le chantier Hervé, chargé de fabriquer les pièces de composite assemblées ensuite dans le hangar. La construction du crew boat de Peschaud a déjà débuté, celle de la vedette du Léman devrait commencer début juin. Les deux unités seront livrées en 2017. A2V a déjà recruté deux chefs d’atelier, un dessinateur-projeteur ainsi qu’un responsable du bureau d’études chantier. La société emploie désormais dix personnes à temps plein.

 

(© A2V)

(© A2V)

Le nouveau hangar d'A2V à La Rochelle (© A2V)

Le nouveau hangar d'A2V à La Rochelle (© A2V)

 

Par ailleurs,  A2V est engagé dans un JDP (Joint Development Program) aux côtés de Bourbon et de la société de classification DNV-GL. Il s'agit de développer un navire de transport de personnel hauturier, pouvant desservir des plateformes jusqu’à 250 milles du port-base. Un des intérêts du concept A2V étant la possibilité, compte-tenu de sa vitesse, de représenter une alternative au transport par hélicoptère.

Ce projet vise à définir précisément le profil opérationnel pertinent d’un tel navire en prenant notamment en compte les zones d’exploitation, le tarif journalier, le mode et la fréquence de relève… Les ingénieurs travaillent en particulier à partir des modèles mathématiques validés par le prototype ainsi que les statistiques météo fournies par le DNV-GL. Les résultats de ce programme devraient être connus d’ici la fin de cette année.

 

Le prototype en mer (© A2V)

Le prototype en mer (© A2V)