Science et Environnement
ABB et Ballard planchent sur des piles à combustible

Actualité

ABB et Ballard planchent sur des piles à combustible

Science et Environnement

Parmi les énergies propres disponibles, on trouve l’hydrogène, qui sous sa forme dihydrogène peut être utilisé dans une pile à combustible. Pour l’instant, l’utilisation des piles à combustible (que ce soit pour utiliser de dihydrogène ou du méthanol) reste encore largement en retrait par rapport à d’autres carburants, comme le gaz naturel liquéfié. Pour avancer dans ce domaine, le groupe ABB et Ballard Power Systems ont signé mardi un protocole d’accord pour le développement d’un système d’alimentation électrique pour navires reposant sur une pile à combustible.

 

Ballard, qui dispose de compétences dans le domaine des piles à hydrogène, va travailler de concert avec ABB pour mettre au point un système de forte puissance propre qui puisse être maritimisé. L’objectif des deux sociétés est d’arriver à concevoir un système de la taille d’un moteur marin conventionnel dont la puissance avoisinerait 3 MW. Récemment, Ballard a produit des systèmes de l’ordre du mégawatt enfermés dans des conteneurs de 40 EVP. Ils utilisent la technologie des piles à combustible à membrane échangeuse de protons (PEM) et ne relâchent aucune émission toxique dans l’air (uniquement de l’eau). À condition que l’hydrogène soit produit à partir d’énergies renouvelables, toute la chaîne énergétique peut être propre.

Propulsion - motorisation