Défense
Accident mortel sur un sous-marin nucléaire britannique

Actualité

Accident mortel sur un sous-marin nucléaire britannique

Défense

Une défaillance sur un équipement de purification de l'air serait à l'origine du décès, hier, de deux hommes d'équipage du HMS Tireless. Le sous-marin d'attaque à propulsion nucléaire, qui participait à un exercice avec la marine américaine, naviguait sous la calotte glacière au moment de l'accident. Suite à l'avarie, le bâtiment a rapidement fait surface. Un troisième sous-marinier, blessé, à été hélitreuillé et transporté vers un hôpital militaire. Ses jours ne seraient pas en danger. Le ministère britannique de la Défense a précisé que le coeur nucléaire n'avait pas été touché et que l'équipement défectueux, présent sur les autres sous-marins de la flotte, verrait son utilisation restreinte jusqu'à ce que l'enquête détermine les causes exactes de l'accident. La pièce soupçonnée d'être à l'origine du drame avait été installée sur le Tireless en 2001, au cours d'un carénage.
Troisième des sept unités du type Trafalgar, le bâtiment avait été livré par les chantiers Vickers en 1985 et doit être désarmé en 2013. D'une longueur de 85.4 mètres pour un déplacement de 5200 tonnes en plongée, le sous-marin nucléaire d'attaque est armé par 129 hommes et embarque 25 armes conventionnelles (torpilles lourdes, missiles de croisière Tomahawk et missiles antinavire Sub Harpoon).
__________________________________________

- Voir la fiche technique des Trafalgar

Royal Navy