Défense
Accord entre DCNS et le Russe Rosoboronexport

Actualité

Accord entre DCNS et le Russe Rosoboronexport

Défense

DCNS et la compagnie russe Rosoboronexport ont conclu un accord de coopération en matière de recherche et développement. Cet accord lie le pôle Ingénierie du groupe français à l'Institut de recherche en construction navale de Krylov. Des études conjointes doivent notamment être réalisées en matière d'hydrodynamisme et d'expérimentation sur de futurs bâtiments de surface et sous-marins. DCNS pourra, par exemple, tester en bassin les carènes de ses prochains projets à l'export, comme les mini-sous-marins du type SMX-23.
Indirectement, l'accord franco-russe, qui entérine une lettre d'intention signée au salon Euronaval en octobre 2006, pourrait avoir un autre intérêt. On pense, par exemple, à une manière de faire pression sur le Bassin d'Essais des Carènes, situé à Val-de-Rueil. Dans les coursives de DCNS, il est, en effet, régulièrement reproché à ce centre de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA) de considérer le groupe naval comme un client « acquis ». Avec l'arrivée d'une concurrence russe, DCNS peut espérer négocier avec le BEC une meilleure prise en compte de ses besoins.

Naval Group (ex-DCNS)