Défense
Aéronautique navale : 155 aéronefs en ligne

Actualité

Aéronautique navale : 155 aéronefs en ligne

Défense

La Marine nationale dispose actuellement, en ligne, de 155 avions et hélicoptères, sur un total de 235 aéronefs en parc. Ainsi, l'aviation embarquée n'affiche en ligne que 30 SEM, 10 à 12 Rafale et 2 Hawkeye. Côté patrouille maritime, 15 Atlantique sont opérationnels, ainsi que 12 avions de surveillance de type Falcon. La situation est plus préoccupante du côté des hélicoptères. Bientôt à bout de souffle, les Super Frelon, au nombre de 7 en ligne sont maintenus, au prix de nombreuses heures de maintenance. Chargés du transport et de missions de sauvetage en mer, ces appareils doivent être remplacés par des NH90, dont l'arrivée se fait attendre. Treize de ces appareils, en version soutien, doivent être livrés à partir de 2009. L'attente est également très forte du côté des flottilles de Lynx, maillon indispensable de la lutte anti-sous-marine. Seuls 19 appareils sur les 27 en parc étaient opérationnels en mars, ce qui ne permet pas d'assurer une dotation de deux machines par frégate ASM, comme c'était le cas il y a quelques année. Les Lynx doivent, eux aussi, être remplacés par 14 NH90 en version combat, dotés notamment d'un sonar FLASH, nettement plus performant que les matériels actuels. En ce qui concerne le reste des flottilles d'hélicoptères, 9 Panther sont en ligne, de même que 8 Dauphin, dont 5 chargés des missions de service public. Les Alouette III, vénérables mais toujours aussi utiles, sont au nombre de 18 en ligne.

 SEM et Rafale sur le Charles de Gaulle (©  MER ET MARINE)
SEM et Rafale sur le Charles de Gaulle (© MER ET MARINE)

On notera qu'en 20 ans, les moyens aériens de la marine ont été significativement réduits. Ainsi, en 1988, l'aéronautique navale comptait, en ligne, 74 avions (124 en parc) pouvant être embarqués sur porte-avions, contre 39 (68 en parc) aujourd'hui. La décrue est également conséquente pour les grands avions de patrouille maritime, soit 15 ATL2 en ligne (27 en parc) contre 28 ATL1 (31 en parc) en 1988. On notera néanmoins qu'aux côtés des 5 Gardian déjà opérationnels il y a vingt ans, se sont ajoutés 4 Falcon 50 et 6 Falcon 10. Enfin, concernant les hélicoptères, la flotte disposait en 1988 de 17 Super Frelon et 28 Lynx en ligne (17 et 38 en parc).
_________________________________________________

Parc de l'Aéronavale en mars 2008

Super Etendard Modernisé : 45 en parc, 30 en ligne

Rafale : 20 en parc, 10 à 12 en ligne

E-2C Hawkeye : 3 en parc, 2 en ligne

Atlantique : 27 en parc, 15 en ligne

Falcon 50M : 4 en parc, 4 en ligne

Falcon 10 : 6 en parc, 4 en ligne

Gardian : 5 en parc, 4 en ligne

Nord 262 : 11 en parc, 8 en ligne

Xingu : 11 en parc, 9 en ligne

Cap 10 : 7 en parc, 6 en ligne

Super Frelon : 8 en parc, 7 en ligne

Lynx : 27 en parc, 19 en ligne

Panther : 15 en parc, 9 en ligne

Dauphin Pedro : 3 en parc, 3 en ligne

Dauphin SP : 6 en parc, 5 en ligne

Alouette III : 27 en parc, 18 en ligne



 Un Rafale Marine (©  MARINE NATIONALE)
Un Rafale Marine (© MARINE NATIONALE)

 Un Super Etendard Modernisé (©  MER ET MARINE)
Un Super Etendard Modernisé (© MER ET MARINE)

 Un Hawkeye (©  MARINE NATIONALE)
Un Hawkeye (© MARINE NATIONALE)

 Un Atlantique 2 (©  MARINE NATIONALE)
Un Atlantique 2 (© MARINE NATIONALE)

 Un Falcon 50 (©  DASSAULT AVIATION)
Un Falcon 50 (© DASSAULT AVIATION)

 Un Falcon 200 Gardian en Polynésie (©  MARINE NATIONALE)
Un Falcon 200 Gardian en Polynésie (© MARINE NATIONALE)

 Super Frelon (©  MARINE NATIONALE)
Super Frelon (© MARINE NATIONALE)

 Un Lynx (©  MARINE NATIONALE)
Un Lynx (© MARINE NATIONALE)

 Un Panther (©  MER ET MARINE)
Un Panther (© MER ET MARINE)

 Un Dauphin SP (©  MARINE NATIONALE)
Un Dauphin SP (© MARINE NATIONALE)

 Une Alouette III (©  MER ET MARINE)
Une Alouette III (© MER ET MARINE)

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française