Défense
Aéronautique navale : La marine envoie ses Atlantique 2 au Tchad

Actualité

Aéronautique navale : La marine envoie ses Atlantique 2 au Tchad

Défense

Lors des affrontements entre l'armée nationale tchadienne et les rebelles, l'aéronautique navale a renforcé les rangs des éléments français au Tchad en déployant plusieurs avions Atlantique 2 dans la région. « Les équipages ont été les yeux du commandant des éléments français (COMELEF), survolant à rythme soutenu les zones de combats et contribuant, par leur polyvalence et leurs multiples capteurs, à l'établissement de la situation au sol et à la maîtrise de l'information », explique la marine. Au plus fort des combats dans la capitale tchadienne, l'aéroport se trouvant directement menacé, les ATL2 ont été redéployés à Libreville, au Gabon, puis à Bangui en République centrafricaine, d'où ils ont poursuivi leurs vols au-dessus de la zone d'opération. « La bataille ayant vu les forces gouvernementales prendre l'ascendant et permis le retour à un calme relatif dans la capitale, nos marins du ciel ont pu rallier N'Djamena, d'où ils survolent à nouveau la région, territoire de roche et de sable, lardé de pistes et de ouadis à sec, propices à la circulation ». Fort de 65 personnes, le détachement de la marine au Tchad a compté, au moment des relèves, jusqu'à trois avions déployés en même temps. Deux sont toujours en mission. Appartenant aux flottilles 21F et 23F, basées à Nîmes-Garons et Lann-Bihoué, les Atlantique 2 ont, initialement, été conçus pour les missions de patrouille maritime. Disposant d'une grande autonomie, ils peuvent être opérés pour la lutte antinavire (Exocet AM39) ou anti-sous-marine (torpilles MU90). Véritables PC volants, ils s'adaptent également parfaitement aux reconnaissances au dessus du sol et au guidage de chasseurs-bombardiers vers leurs cibles.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine