Défense
Aéronautique navale : Le Meeting du Centenaire

Reportage

Aéronautique navale : Le Meeting du Centenaire

Défense

Nous revenons aujourd'hui, notamment en images, sur le superbe meeting aérien qui a marqué, dimanche dernier à Hyères, le centenaire de l'aéronautique navale française. Au sol et dans les airs, 110 avions et hélicoptères étaient présentés au public, qui est venu en nombre. Près de 40.000 personnes ont, en effet, assisté aux démonstrations aériennes à l'intérieur de la base de Hyères, 20.000 spectateurs supplémentaires suivant le spectacle aux alentours du site ! En rade de Hyères, la présence de 8 grands bâtiments, dont les porte-avions Charles de Gaulle et USS Harry S. Truman, a également suscité beaucoup d'intérêt (voir les photos de la rade et du meeting en fin d'article). Blériot XI, Corsair, JU-52, Vampire, Zéphyr, Rafale, Super Etendard, F/A-18, Harrier, Panther, Lynx, Alouette III... Anciens ou récents, les appareils ont offert un très beau spectacle. Outre les aéronefs de la marine ou similaires à ceux que l'aéronautique navale a opéré, des avions ou hélicoptères étrangers étaient également présents. De même, l'armée de l'Air, qui a fêté l'an dernier ses 75 ans d'existence, est venue saluer son aînée avec un Rafale et la Patrouille de France. L'armée de Terre, dont les machines embarquent sur les navires de la marine, était également présente, avec une très belle démonstration du Tigre, son nouvel hélicoptère de combat. Enfin, les organisateurs avaient réservé une surprise au public avec un impressionnant survol de l'A380, le plus gros avion commercial actuellement en service.

Dimanche à Hyères (© : MARINE NATIONALE)
Dimanche à Hyères (© : MARINE NATIONALE)

Sponsorisé par de nombreux industriels liés aux activités de l'aéronautique navale, comme Dassault, DCNS, EADS, MBDA, Thales ou encore Safran, le Meeting du Centenaire fut l'occasion, pour la marine, de mettre en lumière un savoir-faire reconnu dans le monde entier. « Ce n'est pas tous les jours que l'on peut se prévaloir de faire une activité depuis 100 ans, d'autant que ce n'est pas un sport de masse. Voler c'est compliqué. Naviguer ce n'est pas simple non plus. Et naviguer avec un aéronef c'est beaucoup plus complexe. L'aéronautique fait partie intégrante des opérations navales qui, par définition, sont en trois dimensions : sous l'eau, sur la mer et au dessus », explique le Chef d'Etat major de la marine. L'amiral Pierre-François Forissier s'est également félicité de la visite à bord du Charles de Gaulle, trois jours plus tôt, du président de la Républiqu

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine