Défense
Aéronautique navale : Vague de renouvellement des avions et hélicoptères

Reportage

Aéronautique navale : Vague de renouvellement des avions et hélicoptères

Défense

A l'instar des navires de surface et sous-marins, les grandes aéronautiques navales sont en plein renouvellement, l'objectif étant généralement de remplacer les appareils mis en service entre le milieu des années 60 et le début des années 80. Les besoins couvrent différents types d'appareils, de la chasse embarquée sur porte-avions, porte-aéronefs ou porte-hélicoptères d'assaut, aux hélicoptères de transport ou d'attaque, sans oublier les avions de patrouille maritime. Le marché est littéralement colossal. Voici les principaux programmes en cours.

Le F-35  (© : LOCKHEED-MARTIN)
Le F-35 (© : LOCKHEED-MARTIN)

Le F-35 Lightning II

Le principal programme actuellement lancé est celui du Joint Strike Fighter (JSF), ou F-35 Lightning II, de Lockheed Martin (modèle retenu en 2001 contre le X-35 de Boeing). Cet avion furtif existera en trois versions. Une version classique, le F-35 A, est destinée à remplacer le F-16 au sein de l'Air Force. La seconde, à décollage et appontage vertical (F-35 B), doit succéder au Harrier de l'US Marine Corps et a été retenue par la Royal Navy pour les CVF. Enfin, le F-35 C, conçu pour être catapulté depuis les porte-avions, prendra la suite du F/A-18 Hornet. Capable de voler à Mach 1.6, le JSF pourra emporter des missiles AMRAAM, JSOW, JASSM, Sidewinder, des bombes à guidage laser JDAM et un canon de 25 mm à cinq tubes.
Compte tenu des importantes augmentations de coûts enregistrées ces dernières années et des restrictions financières actuelles, le programme ne pourrait plus compter que 2000 appareils, contre 3000 initialement prévus. Afin de réduire la facture du JSF, les Etats-Unis ont lancé le programme en coopération. Bien que multinational, le programme JSF est totalement contrôlé par les Etats-Unis. En réalité, la coopération est essentiellement financière, les Etats partenaires apportant leurs contributions pécuniaires à l'industrie américaine, Lockheed Martin en tête, qui produit l'avion.

Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine