Divers
Affaires maritimes : La Cour des Comptes s'inquiète

Actualité

Affaires maritimes : La Cour des Comptes s'inquiète

Divers

« A la différence de la sécurité routière, qui fait partie du quotidien des Français dans leurs déplacements, la sécurité maritime ne retient l’attention du public qu’à l’occasion de sinistres et d’accidents de mer ». La Cour des Comptes n’a pas voulu attendre un nouveau naufrage pour s’en préoccuper. Dans un rapport rendu public hier, elle a présenté les conclusions de son évaluation de l’administration française en charge de cette question, les Affaires maritimes. Après plusieurs mois d’enquêtes, d’auditions et de questionnaires, les 122 pages du rapport font un bilan de l’action des Aff’Mar. Et celui-ci est contrasté. Problème de moyens, problème de coordination entre l’échelon central et les services déconcentrés, problème de recrutement, non-respect des obligations communautaires… les Affaires maritimes sont à la peine sur plusieurs points. A commencer par leur mission première, celle du contrôle des navires de pêche et de commerce sous pavillon national.

 
Flotte de commerce nationale : Le « souci de sécurité » assumé par le secteur privé
 
La flotte de commerce française compte 5400 navires. Ce chiffre est celui de la "Mission de la flotte de commerce", mais il ne correspond pas à celui de la sous-direction de la sécurité maritime, « re
Affaires maritimes | Toute l'actualité de l'administration maritime française