Marine Marchande
Affaires maritimes : la flotte hauturière à quai
ABONNÉS

Actualité

Affaires maritimes : la flotte hauturière à quai

Marine Marchande
Pêche

Avec le confinement et le ralentissement des activités économiques liés au coronavirus, on voit beaucoup moins de bateaux en mer. C’est non seulement le cas des plaisanciers, pêcheurs, ferries et autres navires de commerce, mais aussi des moyens de l’Etat. Ainsi, en raison de l’épidémie, les unités hauturières du Dispositif de Contrôle et de Surveillance (DCS) des Affaires maritimes sont à quai. L’activité des patrouilleurs et vedettes de surveillance régionales a cessé rapidement après le début des mesures de confinement, le 17 mars. En particulier pour ses raisons logistiques. « Compte tenu de la situation des équipages, qui résident partout en France, cela rendait les

Affaires maritimes | Toute l'actualité de l'administration maritime française