Croisières et Voyages
AIDA conclut un accord avec Mitsubishi pour la construction de deux paquebots

Actualité

AIDA conclut un accord avec Mitsubishi pour la construction de deux paquebots

Croisières et Voyages

La compagnie allemande AIDA Cruises, filiale du groupe italien Costa (lui-même filiale de l'Américain Carnival Corporation), a créé la surprise en signant un accord avec le constructeur Japonais Mitsubishi Heavy Industries en vue de réaliser deux gros paquebots de 125.000 tonneaux et 3250 passagers. Ce Memorandum of Agreement (MOA), s'il est entériné, verrait la livraison des deux navires en mars 2015 et mars 2016. Le prix avancé par AIDA est de 140.000 euros par lit, soit seulement 450 millions d'euros par bateau. Il s'agit d'un coût très compétitif par rapport aux tarifs pratiqués par les constructeurs européens, d'autant qu'il s'agit là d'une nouvelle série impliquant le développement d'un prototype.
L'accord conclu entre AIDA et Mitsubishi, qui doit encore se traduire par un contrat, a provoqué un petit séisme dans les chantiers européens. Même si l'on sait depuis longtemps les chantiers asiatiques, sud-coréens comme japonais, soucieux de se développer sur le segment des paquebots, bien peu pensaient qu'une telle commande proviendrait de la filiale allemande du groupe Carnival. AIDA semblait, en effet, devoir rester fidèle aux chantiers Meyer Werft. Car la compagnie, passée en 2004 sous le giron de Costa, commande depuis tous ses nouveaux navires en Allemagne. Pas moins de 7 paquebots (classe Sphinx) ont, ainsi, été commandés depuis 2004, pour un investissement de plus de 3.5 milliards

Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière