Marine Marchande
Airbus affrète un nouveau navire pour le transport de pièces d'avions
ABONNÉS

Actualité

Airbus affrète un nouveau navire pour le transport de pièces d'avions

Marine Marchande

Le trafic des pièces d’Airbus augmente. Principalement boostés par le succès commercial de la gamme des A320, les différents sites du groupe ont vu leurs cadences de production grimper. Le besoin de transport grandissant, les avions Beluga, habituellement utilisés pour le transfert de pièces entre les différents sites européens de l’avionneur, pouvaient arriver en limite de capacité.

Airbus, via LD Seaplane qui gère sa logistique, a donc décidé d’affréter un navire pour venir compléter le service des Ville de Bordeaux, Ciudad de Cadiz et City of Hamburg, armés par LDA. C’est le Spirit of Montoir, ex- Frijsenborg, qui a été affrété à partir de ce mois de septembre. Sorti des chantiers italiens Visentini en 2016, il avait été commandé par la compagnie danoise WECO Roro, qui a, entre temps, arrêté son activité. D’une longueur de 180 mètres pour une largeur de 26 mètres, il dispose de 2500 mètres de linéaire et deux grues d'une capacité de 40 tonnes. Le navire est actuellement armé sous pavillon italien.

 

Le Wedellsborg, sistership de l'ex-Frijsenborg, devenu Spirit of Montoir 

Le Wedellsborg, sistership de l'ex-Frijsenborg, devenu Spirit of Montoir (© WECO RORO)

 

L’arrivée du Spirit of Montoir va réorganiser le service des lignes qui, pour mémoire, relient les différents sites de construction des éléments des avions Airbus en Allemagne, au Royaume-Uni, en Tunisie, en Italie et en France. Le Ville de Bordeaux et le City of Hamburg devraient désormais assurer le service Milk Run North entre Hambourg et Saint-Nazaire, avec possibilité de continuer vers Pauillac. Le Ciudad de Cadiz se consacrera davantage au transport des ailes chargées à Mostyn, au Pays de Galles. Le Spirit of Montoir travaillera sur le service Milk Run Med, où il desservira les ports méditerranéens.

Enfin, Airbus envisage, « pas avant 2020-2021 » selon une source proche de l’industriel, un service mensuel vers l’usine américaine de Mobile en Alabama. 

 

Louis Dreyfus Armateurs