Divers
Airbus d'Air France : Plusieurs corps et de nombreux débris découverts

Actualité

Airbus d'Air France : Plusieurs corps et de nombreux débris découverts

Divers

Après cinq jours de recherches, une vingtaine de corps sans vie ont été récupérés ce week-end à plus de 1000 kilomètres des côtes brésiliennes. Cette nuit, la découverte d'une 17ème dépouille était annoncée. En tout, 228 personnes, dont 12 membres d'équipage, étaient embarquées sur l'Airbus A330 d'Air France, qui a disparu il y a une semaine alors qu'il assurait une liaison entre Rio et Paris. Outre les corps, des dizaines de débris, présentés comme appartenant à l'appareil, ont été repêchés. Certains éléments présentent, selon l'armée brésilienne, le logo d'Air France, levant le doute sur leur origine
Au milieu de l'Atlantique, les recherche se poursuivent, avec d'importants moyens navals et aériens. La frégate de surveillance Nivôse, basée dans les Antilles, devait arriver sur zone hier. Le Bâtiment de Projection et de Commandement Tonnerre, déployé dans le golfe de Guinée, a quant à lui rejoint Abidjan pour embarquer des hélicoptères et éventuellement participer aux opérations. Ces moyens complèteront les deux avions de patrouille maritime Atlantique 2 et l'avion de surveillance maritime Falcon 50M, qui ont ratissé la zone toute la semaine.
Pour retrouver les boites noires de l'A330, la Marine nationale a également mobilisé le bâtiment océanographique Pourquoi Pas ? et le sous-marin nucléaire d'attaque Emeraude. Equipés de sonars et d'hydrophones, le BO et le SNA vont essayer de capter les signaux émis par les enregistreurs, si tant est que ceux-ci soient en état de fonctionner.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française