Marine Marchande
Airbus : Deux rouliers sur trois occupés

Actualité

Airbus : Deux rouliers sur trois occupés

Marine Marchande

Il n'aura pas échappé aux Nazairiens que, depuis l'été 2009, le Ville de Bordeaux n'a pas quitté le bassin de Penhoët. Faute d'activité, le roulier affrété par Airbus est en attente dans le port. Mis en service en 2005, ce navire est conçu pour le transport d'éléments d'avions entre les différents sites de l'avionneur, desservant ainsi les ports de Hambourg, Mostyn, Nantes Saint-Nazaire et Cadix puis rejoignant Pauillac, où les tronçons sont ensuite acheminés vers le site d'assemblage de Toulouse - Blagnac.
En plus du Ville de Bordeaux, deux nouveaux rouliers, construits à Singapour, sont opérationnels depuis 2009. Initialement, cette flotte de trois navires (propriétés de LDA et Leif Høegh) devait accompagner la montée en puissance du programme A380. Mais la cadence de production attendue du gros porteur européen n'est pas encore au rendez-vous. Par conséquent, Airbus ne peut occuper en permanence les trois rouliers qu'il affrète.

Le City of Hamburg à Montoir (© : MER ET MARINE)
Le City of Hamburg à Montoir (© : MER ET MARINE)

En raison des conséquences de la crise sur le secteur automobile, il n'a pas été possible, comme cela avait été le cas avant 2009, de recourir au transport de véhicules neufs comme supplétif. Il a donc été décidé de placer le Ville de Bordeaux en attente et de n'utiliser, pour le moment, que les City of Hamburg et Ciudad de Cadiz. Ce dernier réalise les rotations traditionnelles entre la France, l'Allemagne, l'Espagne et la Grande-Bretagne. Quant au City of Hamburg, il effectue des navettes entre Montoir et Naples, où il va chercher des éléments du fuselage central de l'A380 réalisés par le groupe italien Alenia. Auparavant, ce transport était réalisé par un navire n'appartenant pas à la « flotte Airbus » mais, vu le peu d'activité ces temps-ci, cette tâche a été rapatriée en interne.

Louis Dreyfus Armateurs