Marine Marchande
Airbus : Le Ciudad de Cadiz bon pour le service

Actualité

Airbus : Le Ciudad de Cadiz bon pour le service

Marine Marchande

Fraîchement terminé par les chantiers ST Marine de Singapour, le roulier Ciudad de Cadiz va rejoindre l'Europe. Sistership du City of Hamburg, mis en service au mois de janvier, ce navire est spécialement conçu pour le transport d'éléments d'Airbus. Tous deux sont la propriété de l'armement français Louis Dreyfus Armateurs et du Norvégien Leif Høegh, spécialiste des rouliers. La collecte par voie maritime des tronçons réalisés par les différents sites européens de l'avionneur (Hambourg, Mostyn, Nantes - Saint-Nazaire et Cadix) a débuté en 2005 avec un premier navire : Le Ville de Bordeaux (construit en Chine). Le roulier va, depuis, chercher dans les différents ports ailes, fuselages et autres cockpits, puis les amène jusqu'à Pauillac (Gironde), d'où ils rejoignent ensuite le site d'assemblage de Toulouse-Blagnac. Trois ans après le Ville de Bordeaux, un nouveau roulier est arrivé en renfort. Différent de son aîné, le City of Hamburg a été optimisé pour pouvoir, en plus des éléments d'Airbus, servir au transport de véhicules. Ainsi, n'importe quel élément du plus gros avion du monde (l'A380) peut être logé dans son immense parking. Et, en configuration roulier, le navire peut embarquer jusqu'à 800 voitures (3120 mètres linéaires). Cette évolution a pour but de permettre l'emploi des navires lorsqu'Airbus n'en a pas besoin.
Actuellement, l'avionneur doit faire face aux conséquences de la crise. Plusieurs clients ont demandé des reports de livraisons, comme très récemment la compagnie australienne Qantas, qui décale la mise en service de plusieurs A380. Toutefois, le carnet de commandes d'Airbus reste très élevé et l'avionneur doit récupérer le retard pris sur son programme d'avion géant. Même si le potentiel roulier est très faible en raison de l'effondrement des ventes de véhicules neufs, du côté des armateurs, on ne se montre pas inquiet sur la capacité à utiliser une flotte de trois navires.

Louis Dreyfus Armateurs