Marine Marchande
Airbus : Le roulier Ville de Bordeaux en attente à Saint-Nazaire

Actualité

Airbus : Le roulier Ville de Bordeaux en attente à Saint-Nazaire

Marine Marchande

Le roulier Ville de Bordeaux est, actuellement, immobilisé à Saint-Nazaire, faute de tronçons d'Airbus à transporter. Conçu pour le transport d'éléments du gros porteur A380, le navire, entré en service en 2005, a été rejoint cette année par deux autres bateaux, les City of Hamburg et Ciudad de Cadiz. L'agrandissement de la flotte de navires exploités pour le compte d'Airbus avait pour objectif de répondre à la montée en puissance du programme A380. Seulement voilà, entre les retards liés à la réorganisation de l'avionneur et, désormais, les conséquences de la crise, Airbus a bien du mal à occuper ses trois bateaux. Tablant au printemps dernier sur une production de 18 gros porteurs cette année, le groupe aéronautique a revu ses ambitions à seulement 14 livraisons.

Le Ville de Bordeaux à Saint-Nazaire (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Ville de Bordeaux à Saint-Nazaire (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

L'année 2010 s'annonce aussi difficile. Au printemps dernier, les livraisons étaient estimées à 20 appareils. Mais différentes compagnies, comme Air France, Singapore Airlines ou encore Qantas, ont décidé de repousser leurs commandes. Ainsi, selon le magazine Air & Cosmos, une douzaine d'A380 ne seraient finalement pas livrés, comme prévu, en 2010.
Propriété de Louis Dreyfus Armateurs, qui les exploite sous pavillon français pour le compte d'Airbus (via une charte d'affrètement), les trois rouliers seront-ils, au moins partiellement, désarmés, faute d'activité ? La question se pose notamment pour le Ville de Bordeaux, cloué en ce moment dans le bassin de Penhoët. Pour l'heure, chez LDA, on indique qu' « il n'est pas question de le désarmer ». Faute d'avion, l'armement essaye de trouver d'autres activités au navire, par exemple sur le transport de véhicules ou de certains frets.

Louis Dreyfus Armateurs