Défense
Airbus livre à la marine brésilienne le premier EC725 construit localement

Actualité

Airbus livre à la marine brésilienne le premier EC725 construit localement

Défense

Le premier EC725 réalisé au Brésil et destiné à la marine de ce pays a été livré vendredi dernier. C’est ce qu’a annoncé hier Airbus Helicopters, dont la filiale locale, Helibras, est en charge de la production des machines à Itajubá, dans l’Etat de Minais Gerais. Représentant un investissement de 160 millions d’euros, la nouvelle usine comprend la chaîne d’assemblage final de l’EC725, des bancs d’essais, un centre d’ingénierie et des espaces de formation et d’entrainement.

A ce jour, les forces armées brésiliennes ont reçu 12 hélicoptères de ce type, soit 5 pour l’armée de l’air, 4 pour l’armée de terre et 3 pour la marine. Alors que les 11 premiers ont été réalisés en France par Airbus, la machine livrée vendredi dernier a été assemblée Itajubá avec l’aide technique d’une équipe hexagonale. Helibras va désormais monter en puissance pour produire les prochains EC725, l’objectif étant de générer le maximum de retombées sur l’économie locale. A ce titre, un accord a été signé avec 16 sociétés brésiliennes pour la fourniture de différents composants, représentant 50% de l'hélicoptère.

 

 

Livraison du premier EC725 assemblé au Brésil (© F. CHRIST)

Livraison du premier EC725 assemblé au Brésil (© F. CHRIST)

 

 

Lancé en 2008, le programme porte sur la livraison d’un total de 50 EC725, soit 18 pour les forces aériennes, 16 pour les forces terrestres et 16 autres pour l’aéronavale. Au sein de cette dernière, l'ultime évolution de la famille Super Cougar, dont le premier exemplaire est opérationnel depuis le printemps 2011, remplace progressivement l'actuel parc d'hélicoptères de combat, de transport et de sauvetage, constitué de 7 SH-3D Sea King et 7 AS332 Super Puma.

Airbus Helicopters