Marine Marchande
Airbus retient COSCO pour transporter en Chine des composants d'A320

Actualité

Airbus retient COSCO pour transporter en Chine des composants d'A320

Marine Marchande

C'est la compagnie COSCO qui se chargera du transport maritime des éléments d'avions A320 devant être assemblés à l'usine de Tianjin, près de Pékin. CMA CGM avait un temps été pressenti mais « le client chinois », explique-t-on chez Airbus, lui a préféré un groupe national. Les premiers composants quitteront Hambourg le 24 juin à bord d'un porte-conteneurs de COSCO. Avant ce premier départ, des essais sont en cours en Allemagne. Il s'agit, notamment, de vérifier que l'espace où les composants seront installés restera dans une ambiance « contrôlée ». Atmosphère sèche, salinité réduite au maximum, suivi des mouvements durant le voyage pour éviter les contraintes sur les composants... Airbus est, en effet, très exigent quant aux conditions dans lesquelles voyagent ses éléments d'avions. Pour se faire, une voilure complète sera embarquée sur un « flat deck » (surface de 8 équivalents 40 pieds), sous le panneau de cale du navire, qui devrait arriver en Chine 30 jours plus tard.
La chaîne d'assemblage (Final Assembly Line - FAL) de Tianjin livrera son premier A320 au premier semestre 2009. Le rythme de production du site devrait atteindre 4 avions par mois à compter de 2011, ce qui impliquera quatre convoyages maritimes mensuels depuis l'Europe.
Outre l'usine chinoise, Airbus, qui a déjà opté pour le transport maritime dans le cadre du programme A380, compte également mettre en place une ligne transatlantique. Ce service livrera à Mobile les composants destinés au nouvel avion ravitailleur de l'US Air Force. La FAL de Mobile est prévue pour être opérationnelle en 2011 et livrera chaque mois un avion KC-30, dérivé de l'Airbus A 330 MRTT (MultiRole Tanker Transport).