Vie Portuaire
Ajaccio : La Méridionale teste une alimentation électrique au GNL

Actualité

Ajaccio : La Méridionale teste une alimentation électrique au GNL

Vie Portuaire

La démonstration d’hier au port d’Ajaccio avait pour but de valider techniquement l’alimentation électrique d’un bateau à quai par un générateur mobile fonctionnant au gaz naturel liquéfié. C’est le navire Girolata, de La Méridionale, qui a servi de « cobaye » dans le port d’Ajaccio. Le test s’est montré concluant, la technologie étant bien maîtrisée à l’heure actuelle. Il reste cependant des écueils réglementaires pour permettre à terme de généraliser le courant quai au GNL. En effet, il n’existe toujours pas de législation en France sur ce carburant qui est pourtant voué à se démocratiser avec les nouvelles normes de l’OMI prévues en 2020.

« Les discussions que nous avons avec nos interlocuteurs, des affaires maritimes ou de la préfecture maritime, sont positives. Tous ont conscience que c’est une solution porteuse d’espoir. Les autorités portuaires sont aussi intéressées, que ce soit ici à Ajaccio ou à Bastia. Ce système réduit considérablement les émissions lors des escales », rappelle Benoît Dehaye, directeur général de La Méridionale.

 

Benoît Dehaye et Nathalie Mosca, respectivement DG de La Méridionale et d'Air Flow, partenaires pour ce projet (© LA MÉRIDIONALE)

Benoît Dehaye et Nathalie Mosca, respectivement DG de La Méridionale et d'Air Flow, partenaires pour ce projet (© LA

Port d'Ajaccio La Méridionale | Actualité de la compagnie de transport