Construction Navale
Aker Yards : Havyard plie bagages, STX satisfait du nouveau conseil d'administration

Actualité

Aker Yards : Havyard plie bagages, STX satisfait du nouveau conseil d'administration

Construction Navale

A l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires d'Aker Yards, hier à Oslo, le conseil d'administration du groupe européen de construction navale a été remodelé. Les Norvégiens Svein Sivertsen (président) et Ole Melberg, ainsi que la Finlandaise Carola Teir-Lehtinen ont été réélus pour un mandat de deux ans. Comme nous l'évoquions la semaine dernière, le CA d'Aker Yards compte en revanche de nouveaux membres, à commencer par Françoise Gri, présidente de Manpower France. Ont également été élus l'avocate norvégienne Mimi Berdal et, conséquence de la prise de contrôle d'Aker Yards par STX Shipbuilding, le Sud-Coréen Su-Ju Kim, directeur général de STX Norway. C'est via cette filiale que le groupe coréen avait lancé, en octobre dernier, un raid boursier sur Aker Yards. « Le nouveau Conseil d'administration présente une alliance idéale et a toutes les qualités voulues pour appuyer le développement industriel d'Aker Yards sur le long terme. Il veillera à la continuité des opérations d'Aker Yards tout en renforçant ses activités internationales et se compétences professionnelles », s'est félicité Duk-Soo Kang, PDG du groupe STX. Ce dernier a d'ailleurs tenté de rassurer les syndicats, inquiets de voir l'undustrie sud-coréenne, grande concurrente des chantiers européens, s'emparer d'Aker Yards. « STX exprime sa confiance dans le potentiel de développement à long terme d'Aker Yards ainsi que dans sa capacité à préserver et développer ses compétences et ses technologies en Europe, et donc à assurer et renforcer sa position parmi les leaders mondiaux de la construction navale. STX jouera son rôle d'actionnaire et de partenaire industriel afin de favoriser le renforcement du groupe dans tous les domaines vitaux de son activité, avec pour objectif la réalisation de son potentiel sur la longue durée ».
Après avoir obtenu l'aval de la Commission européenne, le Sud-Coréen a désormais, avec 39.2% du capital, les coudées franches au sein d'Aker Yards. Son importance est d'autant plus grande que le second actionnaire du constructeur européen a décidé de plier bagages. Présent à hauteur de 10% dans le capital d'Aker, le groupe norvégien Hvyard Invest a annoncé la veille de l'assemblée générale qu'il vendait ses titres. Cette holding, que certains soupçonnaient de vouloir récupérer l'activité Offshore d'Aker Yards, a fait savoir qu'elle estimait ne pas avoir le soutien nécessaire pour faire valoir sa stratégie dans l'avenir du géant européen de la construction navale.
Fort de 18 chantiers, dont 3 seront prochainement cédés au Russe FLP Invest, Aker Yards compte dans ses rangs le site de Saint-Nazaire, où quatre paquebots sont actuellement en construction.

 Paquebot en construction à Saint-Nazaire (© : AKER YARDS)
Paquebot en construction à Saint-Nazaire (© : AKER YARDS)

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)