Construction Navale
Aker Yards revoit ses résultats à la baisse

Actualité

Aker Yards revoit ses résultats à la baisse

Construction Navale

Le groupe européen de construction navale a été contraint de revoir ses prévisions financières à la baisse. Selon Aker Yards, la raison principale de cette situation provient de la très forte charge en Finlande et, plus particulièrement, du marché des ferries. « La très forte augmentation de la charge alors que le marché est en pleine expansion, a entrainé un manque de ressources avec des répercussions sur les ferries en commande ». Les chantiers finlandais ont engrangé de nombreuses commandes, dans des contraintes de délais et de coûts très sensibles. Ainsi, Aker Yards dispose de 7 ferries en commande, dont 5 à livrer dans les 12 prochains mois. Bénéficiant d'une forte activité, les fournisseurs ont, dans le même temps, relevés leurs tarifs, ce qui impacte le prix final des navires : « Nous avons décidé qu'il était juste de réviser les résultats attendus des projets, principalement ceux des ferries, en se basant sur les augmentations de coûts que nous voyons chez les fournisseurs, notre plan de livraison très serré, de même que sur le très haut niveau d'activité dans tous les domaines de la chaine de valeur », explique Yrjö Julin. Selon le nouveau président d'Aker Yards, nommé le 11 juin dernier : « Nous traitons cette question très sérieusement et allons nous consacrer pleinement à améliorer la situation. Toutefois, je suis convaincu que nous avons une bonne base pour progresser, et que toute l'entreprise va se mobiliser pour réussir. Nous avons identifié une série d'actions immédiates pour corriger la situation, le modèle opérationnel en Finlande sera réévalué, et une nouvelle structure sera bientôt en place ».Outre le créneau des ferries, cette conjoncture toucherait, selon Aker Yards, « la plupart des navires en commande dans la division Cruise & Ferries », une division incluant notamment les paquebots. Avec l'augmentation considérable de la charge de travail, les chantiers finlandais du groupe sont en outre confrontés, depuis plusieurs mois, à une importante pénurie de main d'oeuvre et de compétences.
Après révision des prévisions, Aker Yards estime que le profit net du groupe se situera, en 2007, entre 99 et 111 millions d'euros. Le chiffre d'affaires poursuivra sa progression pour atteindre, sur l'année, 4.3 milliards d'euros.
Aker Yards dispose de 18 chantiers navals au Brésil, en Finlande, en France, en Allemagne, en Norvège, en Roumanie, en Ukraine et au Vietnam et emploie quelque 20 000 personnes.

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)