Divers
Alain Bombard: Le naufragé volontaire s'est éteint

Actualité

Alain Bombard: Le naufragé volontaire s'est éteint

Divers

Il aura passé sa vie à étudier la mer et les moyens d'y survivre. Alain Bombard est mort hier à l'hôpital Sainte-Anne de Toulon. Né le 27 octobre 1924, il s'est rendu célèbre 28 ans plus tard. Jeune chercheur au musée océanographique de Monaco, il décide de démontrer qu'il est possible de survivre en mer, avec pour seule ressource, la mer. Le pari parait insensé et pourtant, le docteur Bombard part à l'aventure (certains diront à la mort) le 19 octobre 1952. A bord d'un petit canot pneumatique de 4,2 mètres sur 1,9 mètres, baptisé "L'Hérétique", il quitte les Canaries et se laisse dériver vers le continent américain, sans vivres ni eau douce. 65 jours et 6000 kilomètres plus tard, son périple s'achève à la Barbade. Bombard racontera ses péripéties dans "Naufragé Volontaire", paru en 1958. Il y dira comment il a survécu grace à l'eau de mer, la pêche, le plancton (riche en vitamine C) et surtout, il l'avouera bien plus tard, grace : "au moral... à la foi en la vie et en l'obstination de l'homme". Il consacrera sa vie à améliorer les techniques de survie en mer et donnera son nom aux fameux canots de sauvetage gonflables qui équipent aujourd'hui tous les navires.